Simulation par graphes, instruments virtuels

Simulation par graphes, instruments virtuels

Proteus VSM est livré avec plusieurs instruments virtuels dont un oscilloscope, un analyseur logique, un générateur de fonctions, un générateur de pattern, un compteur-timer, un terminal virtuel, ainsi que des voltmètres et des ampèremètres simples. En outre, nous fournissons des analyseurs de protocole en mode maître/esclave dédiés aux protocoles SPI et I2C – il suffit de les brancher sur les lignes série et de surveiller ou d’interagir avec les données en temps réel pendant la simulation. Un moyen vraiment inestimable (et peu coûteux!) pour tester les communications avant le prototypage de matériel.

* Transitoire analogique
* Transitoire numérique
* Transitoire mixte
* Fréquentielle
* Analyse de Fourier
* Bruit
* Distorsion
* Balayage de paramètre DC
* Balayage de paramètre AC
* Analyse interactive
* Fonction de transfert
* Conformité

Que comprend cette option?

Ce module vous aide dans la création de différents signaux, dont un générateur HDL. Il vous donne accès à un langage HDL simplifié appelé EasyHDL qui peut être utilisé pour définir des signaux arbitraires dans un script HDL. La simulation avancée par graphe vous offre également une douzaine de graphes d’analyse supplémentaires:

Fonctionnement

Une fois le schéma réalisé, il suffit de choisir le type d’analyse désiré par en plaçant le graphe choisi sur le schéma. Il est possible de placer autant de graphes que vous le souhaitez. Vous pourrez stimuler votre circuit et sonder vos points à l’aide de différents générateurs analogique ( DC, Sine, Pulse, Piecewise Linear, File, Audio, Exponent and Single Frequency FM) et numérique (Edge, Pulse, Clock et Pattern). Pour un meilleur contrôle il est même possible de définir l’entrée du signal dans le script en utilisant un générateur EasyHDL.

Analyse de conformité

L’analyse de conformité est un outil unique permettant la comparaison d’un signal numérique à un autre. L’idée est qu’un signal déjà testé et fonctionnel peut, après modification, être à nouveau testé afin de vérifier que les modifications ne l’ont pas altéré. Cela concerne notamment les microcontrôleurs où il est nécessaire de tester à nouveau le programme après chaque changement du code source. La conformité ou non-conformité est déterminée par une comparaison des résultats à chaque extrémité du graphe. A noter qu’il n’est pas obligatoire que les timing du test et des copies de références soient identiques. Cela s’applique également dans le cas des applications à microcontrôleurs où toute modification du code est liée à la synchronisation absolue des événements dans le système. Dans de tels cas, le tracé de contrôle peut être généré par le code lui-même à l’entrée et/ou à la sortie des tests.
Scroll to Top