Les variantes d’assemblage

 

Il arrive souvent que tous les composants présents sur le schéma ne soient pas adaptés à une version particulière du PCB final. Par exemple, vous pouvez avoir un design dont une fonctionnalité est supprimée par rapport à une version intermédiaire ou de base du produit. De même, vous pouvez installer des composants spécifiques sur certaines versions du PCB. Par exemple, en utilisant des résistances pullup et pulldown différentes qui indiquent la révision du PCB/matériel par rapport au microprocesseur.

Les CAO électroniques telles que Proteus Design Suite vous permettent de gérer ces deux situations grâce aux variantes d’assemblage. Dans cet article, nous allons examiner les règles d’utilisation des variantes d’assemblage, puis comment les configurer et les utiliser dans votre projet.

Comprendre les variantes d’assemblage


La chose la plus importante à déduire des exemples ci-dessus est que le PCB gravé final ne change pas entre les variantes. Aucune action sur une variante d’assemblage ne peut modifier le PCB. Ce que vous pouvez faire, c’est définir l’état de montage de chaque élément ou remplacer un élément par un autre dont les broches sont compatibles.

En conséquence, votre schéma standard (également appelé conception de base) est le maître de toutes les variantes. Une variante d’assemblage est simplement une variation de la conception de base.

Ainsi vous devez toujours concevoir le produit en relation avec la conception de base. Cela vaut même pour des éléments tels que des connecteurs de débogage qui ne seront pas présents sur le PCB de production. Vous ne pouvez pas exclure des éléments de la conception de base. Dans notre exemple, vous créerez probablement deux variantes appelées TEST et PRODUCTION.

 

 

Travailler avec les variantes d’assemblage


Les détails sur l’utilisation des variantes d’assemblage varient d’une CAO à l’autre, mais les principes généraux sont similaires. Après avoir terminé la conception de base, vous utilisez l’organisateur de variantes (dans Proteus Design Suite, il s’agit de l’explorateur de projet – Design Explorer) pour ajouter ou supprimer des variantes. Normalement, vous obtenez une liste des éléments du schéma avec leur statut de montage et vous pouvez modifier ce statut pour chaque variante.

 

Spécifier le statut fitted (câblé) par variante dans l’explorateur de projet de Proteus Design Suite.

 

D’autres informations sont nécessaires si vous choisissez un élément différent dans une variante, car vous devrez mettre à jour d’autres données pertinentes comme le code de stock ou le fournisseur.

 

Eléments différents par variante qui nécessitent de préciser la configuration.

 

En plus de l’organisateur de variantes, l’autre outil dont vous avez besoin est le sélecteur de variantes. Il s’agit d’une liste déroulante qui informe l’ensemble des outils internes (schéma, circuit, visionneuse 3D, etc.) de la variante active. Par exemple, la vue 3D du PCB ne montrera pas les corps des composants non câblés dans la variante sélectionnée.

 

Sorties des variantes d’assemblage


Le véritable avantage des variantes d’assemblage réside dans le jeu des fichiers de sortie. En particulier, la nomenclature d’une variante donnée fournira une représentation fidèle des éléments câblés de cette variante et, si nécessaire, détaillera le code de stock et le fournisseur des composants alternatifs utilisés dans la variante.

Les dessins d’assemblage du circuit côté composant et soudure tiennent également compte des variantes et représentent un élément non monté par une croix sur le dessin. De même, le fichier de placement pour insertion automatique exclura les éléments non câblés de la variante active.

Certaines CAO peuvent également produire un rapport de comparaison des variantes afin de répertorier toutes les différences entre les diverses variantes d’assemblage et la conception de base.

Vous pouvez en savoir plus sur l’utilisation des variantes d’assemblage dans Proteus Design Suite en regardant la vidéo ci-dessous :

 

Retour haut de page