Planification des zones de placement

 

La plupart des logiciels de conception de circuits imprimés intègrent des outils d’auto-placement depuis de nombreuses années. L’utilisateur exécute l’outil d’auto-placement et toutes les empreintes sont placées à l’intérieur de la carte, en utilisant normalement un algorithme de base. Cela peut être utile de plusieurs manières, car vous n’avez pas à placer manuellement tous les composants vous-même, mais cela peut aussi vous compliquer la tâche lorsque vous cherchez le bon condensateur de découplage à déplacer à côté de votre dispositif logique.

L’intervention humaine avec le placement et le positionnement des composants sera toujours nécessaire, mais la fonction de répartition des emplacements est très facile à configurer  et peut vous simplifier la vie. Elle peut également vous aider à réfléchir à la gestion thermique, à des considérations de bruit électrique dès le début du processus de conception.

Régions de placement


Normalement, nous commençons par dessiner des régions de placement sur le schéma vide. Il s’agit simplement des espaces, nommées et dessinées, sur le circuit pour indiquer que des circuits spécifiques y seront placés.

Exemple de plan montrant les régions définies pour le placement.

Groupes de composants


Ensuite, nous indiquons au logiciel la correspondance entre les composants et les emplacements. Pour ce faire, nous attribuons, à la propriété de groupe du circuit, le nom de la zone de placement. Dans Proteus Design Suite, cette opération s’effectue normalement dans l’explorateur de projet.

 

Attribution de la propriété de groupe USBENGINE en tapant une fois puis en faisant glisser la souris.


Il ne reste plus qu’à exécuter l’auto-placement. Cette opération peut être effectuée globalement ou directement à partir du bac de composants et placera consciencieusement toutes les composants du groupe avec le même nom et du bon côté du PCB. Une fois que vous avez terminé le placement, vous êtes libre de supprimer les définitions de la zone de placement sur le PCB. Vous ne trouverez toujours pas ce condensateur de découplage au bon endroit, mais au moins, il sera maintenant dans la même zone du PCB que le dispositif logique qui l’accompagne.

Donc, la prochaine fois que vous êtes sur le point de commencer la mise en page de votre PCB, pourquoi ne pas commencer par la planification des zones pour voir si vous trouvez cela utile.